37

soutiens

1 385 €

sur 1 000€

Terminé

Ce projet a été un succès le 18/07/2016. Fin du projet le : 23/07/2016.

%

Objectif

Étudiant en 1ère année de réalisation à l’Ecole Internationnale de Création Audiovisuelle et de Réalisation, je réalise un court-métrage qui scellera mon apprentissage de cette année.

Description

Ce film, « Le goût du Calou », sera tourné en Guyane et à Paris à partir du mois de Juin.
C’est une fiction dont la durée se situe, entre 12 et 15 minutes.

SYNOPSIS:

Claire, jeune guyanaise de 23 ans est amoureuse de Lyvio, le père de sa fille. La sachant dans le besoin, celui-ci lui propose de transporter des produits stupéfiants, de Cayenne à Paris.
Acceptant la proposition qui lui est faite, Claire réalise à ses dépends, qu’elle est tombée dans un engrenage difficile à freiner.

NAISSANCE DU PROJET:

« Le goût du Calou » a été écrit face à la récurrence des arrestations de « mules » en Guyane et aux Antilles.
Une mule est une personne qui transporte de la drogue d’un endroit à un autre, moyennant finances.
Je me suis toujours demandé ce qui pouvait pousser une personne à accepter de faire la mule.
En me renseignant, j’ai eu vent d’histoires plus diverses les unes des autres.
C’est donc ces interrogations qui ont données naissance à cette fiction mettant en scène une jeune guyanaise qui accepte de faire la mule par necessité et par naïveté.
Ce phénomène est courant dans les Départements d’Outre-Mer et il m’a semblé important à traiter en court-métrage.

DANS LES FAITS:

Ce projet a été travaillé au court de mon année scolaire afin qu’une partie soit tournée en court-métrage de fin d’année.
L’équipe technique est composée d’étudiants de l’EICAR, mais aussi d’autodidactes passionnés. Tous apportent leur énergie au projet.
La première partie du court-métrage sera tournée en Guyane pendant le mois d’août 2016 et la seconde partie, à Paris pendant le mois de juin 2016.

Utilisation des fonds

Étant encore étudiant, votre aide est plus que précieuse.
Grâce à vous, je pourrai réaliser « Le goût du Calou » afin de traiter ce sujet à travers ma vision.
Le financement sera partagé entre plusieurs postes cruciaux.
Tout d’abord une grande partie sera allouée à la location du matériel nécessaire à la réalisation de ce film. Je souhaite que le rendu soit de la meilleure qualité possible et pour cela je dois louer du matériel professionnel.
Pour mener à bien ce projet, nous aurons également besoin de transporter le matériel sur les différents lieux de tournages, dont un transport de Paris à Cayenne.
Afin de donner à ce film toute la crédibilité dont il a besoin, nous aurons également un budget consacré à la Post-Production, qui est une part incontournable d’un film. Il y aura également des frais liés à la décoration et création d’accessoires mais également à la régie qui s’occupera de nourrir l’équipe des techniciens ainsi que les acteurs.
Enfin, nous aurons une petite partie du budget reservée aux frais de gestion, impression des dossiers, publicité, etc.
3000 euros, c’est le minimum pour que le film existe, chaque € supplémentaire sera l’opportunité d’un tournage plus agréable, d’un travail encore plus précis et abouti.
Chaque geste est important donc n’hésitez pas à participer à la réalisation de ce projet.
A vot’ bon coeur, m’sieurs et dames!
Marvin YAMB
Réalisateur

CONTREPARTIES

Pour 10 € et plus

11 soutiens

Lien du film & votre nom au générique

Pour 25 € et plus

11 soutiens

Lien du film, votre nom au générique & un DVD du film

Pour 50 € et plus

8 soutiens

Les photos du tournage, 1 DVD du film, lien du film en avant-première & votre nom au générique

Pour 100 € et plus

3 soutiens

Vous pourrez assister au tournage

Les photos du tournage, 1 DVD du film, lien du film en avant-première & votre nom au générique

Pour 150 € et plus

0 soutien

Un crédit au générique en tant que co-producteur

Le making-off du film

Vous pourrez assister au tournage

Photos du tournage, 1 DVD du film, lien du film en avant-première & votre nom au générique

MARVIN YAMB

MARVIN YAMB

Etudiant à l’école de cinéma EICAR, je suis passionné par le cinéma. J’ai réalisé en 2015 le court-métrage « PANGA » pour lequel j’ai eu le prix de Jury et le prix du Public au festival Prix de Court.

Montant collecté

Campagnes réalisées

Nombre d'inscrits

%

Pourcentage de réussite